fbpx
Connect with us

Résilient en ville : assurer votre sécurité

Résilience niveau 2

Résilient en ville : assurer votre sécurité

Résilient en ville : assurer votre sécurité

Cette préparation au pire vous permettra d’affronter sans trop de stress un confinement, une longue coupure d’eau, de gaz ou d’électricité.

Habiter en ville est le lot de près de 80% des français.[1] C’est là qu’il y a du travail.

Mais le jour où un événement coupe les circuits d’approvisionnement, c’est en ville que la situation peut dégénérer rapidement. Sans essence, pas de camions pour remplir les rayons des magasins. Sans électricité, plus de métro, plus d’ascenseur.  Sans eau courante, la soif et rapidement les problèmes d’hygiène rendent la vie difficile. Si la situation perdure, les pillages et la violence qui sont possibles rendent les sorties pour le ravitaillement dangereuses.

Vous devez avoir un plan A et un plan B. Vous prévoyez de rester chez vous en cas de rupture de la normalité ? Réfléchissez quand même à une évacuation. Vous prévoyez de quitter la ville rapidement? Prévoyez tout de même que vous pouvez être bloqué dans votre appartement quelques temps.

Assurer votre sécurité

Cette préparation au pire vous permettra d’affronter sans trop de stress un confinement, une longue coupure d’eau, de gaz ou d’électricité.

Si la situation devait amener de la violence, la meilleure défense quand on est en famille n’est pas l’attaque, mais la discrétion.

En cas de pandémie, de contamination chimique ou nucléaire de l’air ambiant, les autorités conseillent une restriction des déplacements, voire un confinement.

Une porte blindée et des rideaux occultants  (et isolants) sont des investissements à envisager sérieusement. Sécuriser autant que possible les différents accès à votre domicile (cave, grenier,…).

Si vous avez organisé un palier, ou un immeuble, voire un quartier résilient, vous aurez beaucoup plus de liberté pour vous déplacer et plus de facilité pour assurer votre sécurité à tous.

Le monde est rempli de bonnes personnes, mais aussi de personnes malveillantes, et nous pouvons constater chaque jour à quel point les incivilités sont blessantes par ce qu’elles expriment de mépris pour le vivre ensemble. Il n’est pas difficile d’imaginer qu’en cas de rupture d’approvisionnement des supermarchés à cause d’une grève des transporteurs, ou d’une coupure d’électricité de plusieurs jours[2] certains en viendraient à la violence pour s’approprier le peu qui serait disponible. Qui peut dire avec certitude comment il se comporterait s’il devait se battre pour rapporter à ses enfants de quoi manger?

Anticiper ces situations pour ne pas avoir à subir, ni à exercer la violence nous permettra de garder notre humanité.

Une arme ?

Avoir une ou des armes est une solution qui au premier abord peut sembler idéale, pourtant, une arme, dès que vous la sortez, vous engage dans une situation de conflit. Et si vous n’êtes pas habitué à manipuler et gérer le stress que procure la tenue d’une arme en main, vous serez un danger pour les autres et pour vous.

Ne pas paniquer et ne pas se retrouver en face de personnes paniquées devra être l’objectif de votre préparation.

Si vous souhaitez posséder une arme, rejoignez un club de tir, ou de ball trap, et apprenez à maîtriser votre arme comme un outil de défense, et non d’attaque. Un outil pour ouvrir des négociations et pas un moyen de peser sur ces négociations. Vous serez d’égal à égal avec ceux qui voudraient utiliser leurs armes pour vous mettre en danger, vous ou votre famille. Prenez les précautions qui s’imposent pour le stockage et l’accès à votre arme, chez vous, surtout si vous avez des enfants.

Si vous êtes alcoolique, ou d’un tempérament sanguin, ou dépressif, posez vous sérieusement la question : faites vous confiance à la personne que vous devenez quand vous avez bu, quand vous êtes en colère ou quand vous avez un coup de blues pour posséder une arme ?

Pour donner un côté plus ludique à votre apprentissage, pourquoi ne pas tester le airsoft ?

Pratiquer le airsoft en extérieur permet de s’entraîner au tir à longue portée. Choisissez bien sur des billes biodégradables.

Cet article est extrait du « Guide Pratique de Résilience en Ville ».

Acheter le livre : https://resilience-en-ville.fr/produit/guide-pratique-de-resilience-en-ville/


[1] https://www.actu-environnement.com/ae/news/urbanisation-france-etalement-urbain-13327.php4

[2] Black out Marc Elsberg

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Résilience niveau 2

Les plus lus

GUIDE PRATIQUE DE RESILIENCE EN VILLE

GUIDE PRATIQUE DE RESILIENCE EN VILLE

Suivez nous sur Facebook

To Top